mercredi 7 juin 2017

Jamais Plus de Colleen Hoover

Prix : 17.00€
Format : 13.2 x 20.6 cm
Nombre de pages : 402
Genre : Romance / Drame psychologique
Edition : Hugo Roman
Collection : New Romance
Numérique : Oui

Citation : "Les plantes ont besoin d'amour pour survivre. Les humains aussi. Dès la naissance, on a besoin de l'amour de nos parents pour survivre. S'ils nous accordent assez d'attention, on devient de meilleurs humains. Mais s'ils nous négligent..."




Quatrième de couverture : Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?
Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence.
Est-ce que l’amour peut tout excuser ?



L'amour est parfois un piège qui peut se révéler mortel. 

Habituée a écrire sur des sujets controversés, très souvent tabous dans la littérature contemporaine, Colleen Hoover signe ici un roman sur le thème de la violence conjugal. Je ne suis pas une fan invétérée de cette auteure, mais ça ne m'a pas empêché de sauter partout quand la couverture a été dévoilée. J'ai lu il n'y a pas très longtemps Confess, qui m'avait alors pas mal secouée. Et j'ai décidé de remettre le nez dans une lecture troublante sur un thème qui peut toucher n'importe qui. 

Lily Bloom, jeune femme pleine de vie, vient de perdre son père. Elle est triste, mais elle est surtout soulagée car maintenant sa mère n'a plus rien à craindre de lui. Le père de Lily battait sa femme, régulièrement. Cela a traumatisé Lily. Quand elle rentre de l'enterrement, elle rencontre sur un toit où elle s'est réfugiée pour reprendre un peu ses esprits Ryle, un neurochirurgien en formation, très prometteur dans son domaine. Le jeune homme a l'air énervé quand il arrive sur le toit où la jeune femme prend l'air en admirant Boston. C'est ici que va commencer une histoire pour le moins compliquée. 
Je vous l'avoue, je ne sais pas vraiment par quoi commencer et comment chroniquer ce roman. Présenter les personnages comme je le fait d'habitude ? Je risque fort de vous spoiler. Vous présenter l'histoire ? Outre ce que j'ai mis plus haut, je risque bien de vous spoiler, encore. 

Faisons simple pour les personnages : je vais vous présenter seulement les deux personnages principaux du roman, Ryle et Lily. Comment les décrire correctement... Ryle a toutes les caractéristiques de l'homme sûr de lui, qui ne cherche rien d'autre qu'un plan cul. Lily est bien plus romantique et rêveuse, croyant au grand amour. Leur vision d'un couple est radicalement opposée ! De plus la jeune femme se méfie des hommes vu ce qu'a vécu sa mère. Un autre personnage que je ne vais que mentionner est Atlas, le premier amour de Lily qu'elle n'a pas revu depuis ses seize ans. Nous découvrons ce personnage à travers le journal de la jeune femme, qu'elle va relire pendant la première partie du roman. Ce fut d'ailleurs mes moments préférés dans la première partie ! Je trouve ça vraiment sympa de découvrir un personnage à travers un journal ou des lettres ! Je sais que d'autres auteurs utilisent ce système, mais je ne croise pas cela très souvent dans mes lectures. 

Ce roman est très particulier par son sujet. Mais... Je ne pense pas pouvoir affirmer que je l'ai vraiment aimé. Il m'a plus, j'ai aimé l'histoire, mais arrivé à un certain moment, j'avais peur du roman. Je me souvenais comment j'avais finis à la fin de Confess, et je savais que j'allais être mal, voir très mal. Oui, j'avais peur de le lire quand je suis arrivée dans les cent dernières pages. Je ne lui ai pas trouver de longueurs, je suis habituée à la plume de Colleen Hoover, je connais sa tendance à écrire sur des sujet sensible, mais en fermant le roman j'étais juste épuisée, comme si j'avais bosser pendant deux semaines non-stop. Je ne peux pas vous expliquer réellement mon ressenti pour ce livre. Je n'ai pourtant pas été autant secoué que pendant ma lecture de Confess... 

Je ne peux pas en dire d'avantage car je ne sais pas du tout quoi ajouter. Je vous conseille juste, si vous lisez de la romance, a aller lire ce nouveau Colleen Hoover. 

2 commentaires:

  1. J'hésite...Je sais que tous ne sont pas à lire.On m'a recommandé "hopeless" d'elle pour ceux qui ont aimé "maybe someday" mais n'étant pas fan des romances, je n'ose pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part j'ai quand même aimer cette lecture, mais je suis plutôt bon public ! Tu peux toujours tenter en l'empruntant dans une bibliothèque ^^

      Supprimer