mercredi 9 août 2017

Valerian : top ou flop ? 🎬

Je sais, le titre de mon article n'est absolument pas original. Si vous traînez un peu sur YouTube ou sur les blog, vous n'avez pas pu passer à côté des avis sur le film de l'été : Valerian et la cité des milles planètes

Je sais que j'aurais pu parler de ce film dans une Parenthèse. Cependant, j'avais envie de vous en parler un peu plus que via un petit paragraphe perdu dans un (trop ?) long article, et aussi parce que je ne pense pas en parler dans la prochaine Parenthèse vu que, je le dis franchement, ce n'est pas un coup de cœur cinématographique. 

Je n'ai pas lu la bande dessinée. Je vous le lâche en vrac ici pour que vous sachiez qu'il n'y aura pas de comparatif avec l'œuvre qui a inspiré Luc Besson. Je vais tenter de faire un truc à peu près construit, mais retenez bien que je suis chroniqueuse littéraire, et non cinématographique ! Pour m'aider un peu, j'ai regardé une vidéo critique de ce film, ce qui va sans nul doute m'influencer et biaiser ma vision, et j'en ai parler avec quelqu'un de mon entourage. Je trouve que la combinaison des deux m'a plutôt ouvert les yeux sur certaines choses, plutôt que de fausser ma vision du film. 

Et si je stoppais ici le papotage inutile ? 

Quand je suis allée voir ce film, je ne connaissais pas du tout l'histoire. J'ai vu la bande annonce avec mon petit ami la veille, et c'est là que nous avons décidé que la VF était immonde. On est logiquement allé le voir en VOSTFR, pour ma plus grande joie ! Je vais être concise, j'ai adoré ce film. Après la séance, je me suis dis que je le regarderais à nouveau avec plaisir. Le jeu des acteurs me plaisait, l'histoire m'a plu également, et les visuels m'ont fait voyager dans une autre galaxie (en même temps le père Besson a eu de sacrés fonds pour son film !). Puis j'ai vu la critique.


Oui, il est beau. Oui, si on le voit en VOSTFR, les acteurs ont un bon jeu. Oui, l'histoire avec les Pearls est génial. Mais il y a un vrai soucis au niveau du scénario. Les trente ou quarante premières minutes du film sont géniales : l'histoire se met bien en place, la présentation des personnages est très bien amenée, il y a même une scène qui dure environ quinze minutes où il n'y a aucun dialogue, et pourtant on ne décroche pas (sans doute grâce au visuel de la planète sur laquelle on nous propulse) ! C'est d'ailleurs mon moment préféré du film. Mais ça fini par partir en cacahuète. Je pense que Luc Besson s'est dit que ça lui cassait les couilles de développer ses personnages, ou juste qu'il ne savait pas comment les faire évoluer en utilisant l'intrigue de départ. On se retrouve en effet avec une seconde intrigue qui n'a rien à voir, et qui a comme seule utilité de montrer que, quand même, Valerian est un gros connard, mais que grâce au pouvoir de l'amour (et des petits oiseaux...) on peut tout vaincre, même les mégalomanes qui nous gouvernent, et notre con**** intérieur. MEH ! 

Avant d'écouter la critique, je n'avais pas remarqué cela. Même après l'avoir vu, je continuais à défendre l'ensemble du film. Mais en écrivant ces lignes je me rends compte qu'en réalité je suis en colère contre Luc Besson d'avoir gâcher un film qui aurait  dû et aurait largement pu être une pépite de la science fiction française. Car oui même si les acteurs sont américains, que le films est tourné en anglais, c'est un film produit en France. Alors zut je suis déçue. Avec de telles ressources, il y avait moyen de faire quelque chose d'énorme. 

Mais même si je suis en colère, je ne peux pas m'empêcher d'aimer ce film. Peut-être un peu de patriotisme ? Non, c'est pas mon style. Je pense surtout que je me suis beaucoup attachée à cette univers et que je voudrais en avoir plus. Monsieur Besson, si vous tombez sur ceci, écrit par la néophyte que je suis, s'il vous plait, ne faites pas ça pour les prochains opus. Cordialement.
Et toi, as-tu vu ce film ? 
Qu'en as-tu pensé ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire