jeudi 5 octobre 2017

Six Of Crows Tome 1 de Leigh Bardigo

Prix : 17,90€
Format : 15,5 x 23,0 cm
Nombre de pages : 564
Genre : Fantasy / Adolescent
Edition : Milan
ISBN : 978-2-7459-7862-2
Numérique : Oui

Citation : "- Quel est le moyen le plus facile de voler son portefeuille à un homme ?
- Un couteau sous la gorge ? répondit Inej.
- Un pistolet dans le dos ? proposa Jesper.
- Du poison dans son verre ? suggéra Nina.
- Vous êtes monstrueux, s'indigna Matthias."






Quatrième de couverture : À Ketterdam, la mafia s’organise en gangs rivaux. L’homme le plus important de la pègre est Pekka Rollins ; le plus ambitieux, le jeune Kaz Bekker, dit « les Mains sales ».
Aussi brillant qu’exaspérant, Kaz, second du gang des Corbeaux, ne refuse aucun coup pour peu qu’il en tire argent et panache. Sa réputation de voleur lui vaut d’emporter un marché qui le rendra riche : il doit enlever un homme retenu dans un lieu imprenable, la forteresse des Glaces, place forte des redoutables soldats-prêtres druskelles.

Le prisonnier à enlever est l’inventeur de la « Jurda parem », une drogue multipliant sans limites le pouvoir des Grishas tout en les rendant soumis et dépendants. Kaz décide donc de réunir une équipe aux talents exceptionnels :
– Inej, espionne hors pair alias le Spectre,
– Matthias, soldat druskelle dévoré par sa haine des Grishas,
– Nina, ancienne guerrière de l’armée grisha,
– Wylan, escamoteur débutant, fugueur et otage volontaire,
– Jesper, tireur d’élite qui parierait sa vie pour le goût du jeu.

Ces coéquipiers malgré eux feront face à un enchaînement effréné d’épreuves : libérer Matthias d’Hellgate, faire face aux gangs rivaux prêts à les doubler, survivre à l’explosion de leur navire et surtout s’infiltrer dans l’imprenable cité des glaces !

Mélangez un homme trop intelligent, 
une jeune femme invisible, 
un joueur invétéré, 
une sorcière aux doigts de fée, 
un soldat repenti
et un gosse de riche rebellen. 
Vous obtiendrez une aventure épique.
Je n'aurais pas parié ma main sur ce roman. Je sais que beaucoup d'entre vous l'ont lu et beaucoup apprécié, pourtant je n'étais pas plus emballéee que cela a y mettre le nez. Remerciez Strawberry qui, grâce à sa lecture commune, me l'a fait exhumer de ma liseuse !

Le début fut légèrement difficile avec mon appréhension presque légendaire dès que je vois une carte au début d'un roman. C'est l'assurance d'un univers très compliqué, imaginaire, à mille lieues de notre petit monde parfois bien terne, et d'épopées épiques et laborieuses. Je n'ai pas été déçue du voyage en matière d'univers compliqué ! J'ai mis deux, trois chapitres à apprécier ma lecture car l'auteure nous envoie une très grande quantité d'informations en un laps de pages fort réduit ! Mais une fois la mise en place passé (semblable à une porte vitrée dans la figure), c'est étrangement facile de se couler dans cette histoire et dans la vie de ces six malfrats.

Et ces six malfrats ne sont pas n'importe qui. Kaz, Inej, Jesper, Nina, Matthias et Wylan sont six personnages hauts en couleurs, avec un passé lourd, unis par la même rage de vivre. Je ne vais pas vous détailler chaque personnage comme j'aime tant le faire (je vous épargnerais quelques rebondissements très agréables sinon !), mais je vais vous parler de quelque chose qui les touchent directement et qui, rien que d'y repenser, fait frémir mon petit cœur.

Le passé des personnages est une chose qu'il est difficile d'aborder sans totalement sortir de l'histoire ou faire intervenir un autre personnage. Souvent notre héros se confie sur son passé douloureux pour expliquer une de ses réactions. Pas ici. Leigh Bardugo a fait quelque chose de formidable en utilisant des flash back. Jusque là, classique. Mais j'ai un souvenir très prégnant de la fin de session flash back : je sursautais au retour à l'histoire. Comme si j'étais le personnage qui avait vagabondé dans ces souvenirs et que j'étais brusquement ramené à la réalité par la voix d'un des autres personnages. Le temps autour de lui était presque inchangé, pour moi il s'était passé une minute voire deux, mais pas plus. Quand un flash back durait plus longtemps, il y avait une explication. Je suis encore ébahie ! Vous devez le sentir, c'est obligé ! Je suis tout excitée à écrire ces mots, vous n'imaginez même pas !

Et ces flash back sont très utiles et instructifs  vu les personnages que nous avons ! Et vu l'histoire ! Car nos six héros/anti-héros sont partis pour une mission suicide pour empocher le pactole et chacun accomplir ce qu'il a envie. La tension est toujours présente,  j'avais envie de savoir la suite, j'en voulais toujours plus, comme avec le chocolat ! L'écriture de l'auteure n'y est certainement pas pour rien…

Comme je ne veux pas vous en dire trop pour laisser le maximum de surprise à la lecture, je vais m'arrêter là...! Préparez-vous à voir, d'ici un mois ou deux, le tome 2 passé sur mes réseaux (que je vous invite fortement à suivre en passant) et sur le blog : je ne vais pas attendre trop longtemps avant de lire le second et dernier tome afin de garder la même passion dans le cœur !
Ma note : 18/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire